fbpx
Prébiotiques : la base pour chouchouter ton microbiote !
20 mars 2019
Le jeûne, qu’en pense Happybiote ?
1 avril 2019

“Un intestin heureux “

,,

Bientôt le livre Happybiote ! Pourquoi il était important pour moi de l’écrire ? 🤔

,,

Je peux vous l’avouer, écrire un livre n’est pas une mince affaire, ça prend une énergie et un temps incroyable et honnêtement à moins de s’appeler Guillaume Musso, ça ne rapporte pas grand chose. Alors, pourquoi donc avoir écrit ce livre ? Voici mes principales motivations :

;;V

Si j’y suis arrivée, tout le monde peut y arriver 😊

;;

Non, je ne suis pas née comme ça, j’ai appris (trop) tardivement à changer ma façon de manger, et oui, cela prend du temps. 😮 Je ne dis donc pas que c’est tous les jours facile, je dis juste que c’est possible.

Cela fait maintenant quatre ans que j’ai changé ma vision sur l’alimentation et que j’ai adopté de nouvelles habitudes alimentaires. 💪 C’était loin d’être gagné au début, étant donné que je suis une sacrée gourmande (et que je le reste 😃)

;;

Il était pour moi évident qu’il fallait démontrer qu’il existe des solutions, qu’il ne faut pas se résigner !

;;

Lorsqu’on a des soucis comme cela qui nous pourrissent la vie, que ça vaut le coup d’essayer de changer deux ou trois choses. Trop de personnes se résignent et “font avec”. Non ! Pour moi ça a vraiment changé beaucoup de choses. Je me suis aperçue que le fait de changer certains aliments ou d’en retirer d’autres momentanément, cela m’a fait du bien physiquement (fini les ballonnements, les symptômes inflammatoires, les coups de pompe après manger…).

,

..

“… Alors, si j’y suis arrivée, pourquoi pas vous ? “

J’ai donc tout naturellement souhaité transmettre comment certains aliments ont un impact sur nos intestins, sur notre flore intestinale et par ricochet sur notre bien-être, notre vitalité, notre poids, notre digestion… Eh oui, parce que le coeur du problème – ou plutôt de la solution 🙂 se cache bien dans notre intestin !

Alors, si j’y suis arrivée, pourquoi pas vous ? 

;;

Plutôt que culpabiliser, il faut encourager et rassurer😊

;;

Je trouve dommage aujourd’hui que “bien manger” ne rime qu’avec le healthy qu’on nous impose : de belles assiettes, un mode de vie super parfait alors que dans la vraie vie on a tout juste besoin de conseils pratiques pour s’en sortir et faire au mieux. Sérieusement, qui a le temps de se faire son buddha bowl tous soir en rentrant du boulot ?

Les réseaux sociaux sont certes inspirants, mais à la longue ils peuvent aussi être décourageants. Et puis, ce n’est pas parce qu’on est dans une démarche de “bien manger” qu’on doit automatiquement changer de vie et renoncer à tout. Faire attention à ce que l’on mange ne rime pas forcément avec austérité, tristitude 🎼 et compagnie. Si j’avais dû sacrifier restos et apéros je n’aurai pas pu lancer Happybiote 😉

,,

Apprendre à garder la raison et le bon sens.

,,

Ce n’est pas parce que l’on apporte de l’attention à son alimentation qu’il ne  faut pas s’octroyer des moments où l’on ne fait justement pas trop attention. Personnellement je dois globalement appliquer une règle des  80-20. C’est à dire que la majorité du temps je sais ce que je dois manger pour être bien, le reste du temps je le réserve pour les sorties, les “extras” 😃 et ça se passe très bien !

,,

Et puis “Bien manger”, qu’est-ce que cela veut dire au juste ?

,,

Nous vivons dans des sociétés où les paradoxes sont très nombreux, et notamment en ce qui concerne l’information. Certes, on peut tout trouver sur la toile, mais aussi tout et n’importe quoi et son contraire. Mais je pense que le coeur du problème viendrait plus du fait que nous ayons perdu le mode d’emploi du “bien manger” qui pourrait être dû, entre autres raisons, à un manque de transmission de la part de nos parents. Nous constatons chaque jour clairement auprès de nos clients, un manque de confiance, d’informations, un besoin d’être conseillés et rassurés.

Bien manger, ce n’est pas simplement faire collection de recettes et les suivre à la ligne👨‍🍳 par crainte d’être perdu, c’est savoir se les approprier, inventer, se faire plaisir, c’est un état d’esprit global qui va du choix que l’on fait dans ses produits à la réalisation de ses plats au quotidien.

,,

Après, plus de 3 ans d’existence, l’envie de prendre du recul.

;;

Alors que nous étions perçus comme des OVNIS “Quoi ? un coaching sur le microbiote ? Quelle idée !”, 😱 cela nous fait tout drôle lorsqu’on voit d’autres services concurrents émerger.

Avec le recul, je l’avoue, il fallait être un peu dingues, je savais qu’Happybiote répondait à un réel besoin, parce que personnellement je suis passée par ce changement d’alimentation, que je sais ce que c’est et ce qu’il m’a manqué à ce moment là. Et c’est ainsi que nous comptons plus de 1 000 personnes qui nous ont fait confiance et pour qui ça a souvent changé la vie, ou du moins certaines habitudes alimentaires…! 😃

,,

Le livre “Un intestin heureux avec Happybiote” sortira fin mai aux Éditions First dans toutes les librairies et sur les sites en ligne. Pré-commandes possibles dès à présent 👇

,,

::;

;;

Laisser un commentaire

ESPACE PERSO