Le microbiote et ses super pouvoirs

Le microbiote
un monde à découvrir

Le microbiote intestinal, plus connu sous son ancien nom « flore intestinale » représente l’ensemble des bactéries, virus et champignons présents dans les intestins. Il y a à peine 15 ans, on ne connaissait que peu de choses sur notre microbiome.

Saviez-vous que nous avons 10 fois plus de microbes que de cellules humaines ? Le microbiote, un organe à part entière qui pèse environ 2 kg, représente l’équivalent en superficie de 2 terrains de tennis et un millier de souches différentes.

Pourquoi faut-il le chouchouter ?

Un microbiote en bonne santé agit favorablement sur l’ensemble du corps, y compris le cerveau, via le système sanguin et nerveux. Ses bienfaits touchent en particulier :
  •   - le système immunitaire
  •   - le poids
  •   - les symptômes inflammatoires chroniques (ORL, articulaires…)
  •   - le système digestif et intestinal : transit, ballonnements, lourdeurs…
  •   - la peau
  •   - la vitalité
  •   - l’humeur et le comportement
“On sait désormais qu'il joue un rôle dans les fonctions digestive, métabolique, immunitaire et neurologique. En conséquence, la dysbiose, [...], est une piste sérieuse pour comprendre l'origine de certaines maladies, notamment [...] auto-immunes ou inflammatoires.”

L'Institut National de Recherche Médicale (INRM)

Un maître mot : la diversité

L’équilibre du microbiote reste cependant fragile. Il peut rapidement être perturbé et provoquer ce qu’on appelle une « dysbiose », un déséquilibre du microbiote. Le microbiote peut alors devenir trop pauvre, peu diversifié, ou au contraire contenir trop bactéries mais au mauvais endroit … !
“On a relié l’appauvrissement du microbiote (peu de diversité de bactéries) à diverses maladies : obésité, diabète, maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, le cancer du côlon. Il influe sur le système immunitaire, sur le système nerveux central, sur le comportement, l’humeur…”

Philippe Sansonetti, Chef de laboratoire à l’Institut Pasteur dans l’Express

L’alimentation comme pilier d’un microbiote équilibré

Parce que nos bonnes bactéries se nourrissent de prébiotiques, petites friandises que l’on retrouve dans bon nombre d’aliments, notre alimentation est essentielle au bon fonctionnement du microbiote. L’alimentation est le seul levier qui permet de modifier durablement le microbiote.

Prochain départ le 14 mai

Oublies les régimes, amuse-toi et viens rejoindre l'Aventure Happybiote

INSCRIPTION