Allaitement maternel, essentiel à la formation du microbiote intestinal de bébé

31 août 2018
7 novembre 2018

Comment l’allaitement maternel apporte à bébé les bonnes bactéries pour son microbiote intestinal ?

En cette semaine mondiale de l’allaitement, c’est l'occasion de vous parler de l’effet de l’allaitement sur le développement du microbiote du bébé.
Les événements survenant tôt dans la vie, tels que la naissance et l'alimentation des bébés, jouent un rôle important dans le développement du microbiote. Votre enfant va constituer son microbiote jusqu’à ses trois ans environ, c’est donc LE moment de lui construire un microbiote « en béton » 💪

Allaitement et microbiote intestinal,
les 3 choses à savoir :

  • Le lait maternel, un probiotique naturel :

Pendant longtemps on pensait que le lait maternel était stérile. Cependant, ce n’est pas le cas et pour une très bonne raison, le lait maternel contient un large éventail de bactéries 😍 (probiotiques) censées aider à établir un microbiote sain. Le lait maternel contient également des prébiotiques (aliment pour les probiotiques). Le lait maternel contient plus de 100 types de prébiotiques ! Oh yeah !! 👌

  • Lait maternel et contact avec maman, un duo de choc pour le microbiote 🤱 :

Pendant l’allaitement les bébés ingèrent des bactéries provenant de la peau du sein de la mère et de son lait maternel. Environ 40% des bactéries intestinales chez les bébés qui sont principalement nourris au sein proviennent du lait maternel et du contact avec la peau. Les probiotiques et les prébiotiques transmis au bébé par le lait maternel peuvent être une partie importante du développement d'un bon microbiote. Lors de l’allaitement, il apparaît que certaines bactéries sont (soient) très favorables à la prévention de certaines pathologies chez le nourrisson et l’enfant comme l’obésité 🤓.

  • Allaitement, les bienfaits à long terme sur le microbiote :

Même après l’introduction de la diversification alimentaire du bébé, les probiotiques contenus dans le lait maternel continuent d’influencer la création et le développement du microbiote du bébé quelle que soit la durée de l'allaitement. La diversité des bonnes bactéries d’un bébé serait influencée par la fréquence de l’allaitement au sein sur une période donnée. 

Du côté des mamans, on sait qu’une alimentation équilibrée et variée pendant l’allaitement a des répercussions sur la qualité du lait. La consommation d’aliments fermentés, de fromage et bien sûr de yaourts (nature de préférence) contenant des bactéries sera bénéfique pour le microbiote de l’enfant. ☝ Les Happybioteurs le savent bien : ces aliments doivent être non pasteurisés ☝

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Solve : *
15 + 19 =


INSCRIPTION