fbpx
Un barbecue qui fait plaisir au microbiote
Un barbecue happybiote !
19 juin 2017
La naissance de notre microbiote
La naissance de votre microbiote
25 août 2017

Faire un régime microbiotique, 5 conseils pour bien réussir

1- Hydratez-vous 

Évident non !? Pourtant, on oublie vite de boire un verre d’eau dans la journée alors qu’on doit boire au moins 1 litre 5 voire 2 litre d’eau par jour.  Hydratez vous au quotidien et   vous pourrez éliminer plus facilement les mauvaises toxines dans votre corps, ça va réguler votre température corporelle et votre index glycémique, vous aurez une belle peau et votre corps fonctionnera généralement mieux.

 

2- Un nouvel ingrédient dans la semaine 

L’idée c’est de partir, chaque semaine, dans une aventure culinaire. Choisissez un ingrédient que vous ne connaissez pas et cuisinez-y un repas  autour. En cuisinant,vous allez faire des découvertes ! Vous allez goûter à de nouvelles saveurs !Cette aventure s’applique sur toutes les recettes du matin, du midi et du soir. En faisant un régime microbiotique, vous ne choisissez pas le plus simple et le plus rapide. Vous choisissez le plus satisfaisant. Vous serez fier de vos trouvailles, des bonnes influences qu’elles ont sur votre corps.

 

3 – Je consomme sans stress  

Un régime microbiotique nécessite un minimum de préparation. Préparez vos plats en avance pour gagner du temps chaque soir. Faîtes une liste avec seulement les aliments dont vous avez besoin pour simplifier vos courses. Ça va également vous aider pour savoir où faire vos courses. Ensuite faites une vrai pause le midi. Portez votre attention au repas que vous avez cuit. Soyez présent dans le moment. Ça va vous permettre d’être plus concentré par la suite et vous serez plus vite calé.

 

4 – Remangez des entrées ! 

Aujourd’hui, nous avons perdu l’habitude de manger une entrée dans nos repas. Avec le temps, elle a été échangé avec le dessert qui apporte plus de satisfaction. Seulement, cette habitude vous ouvre l’appétit car un dessert est généralement sucré. Votre plat vous coupe la faim et votre dessert va vous pousser à manger plus. L’entrée, elle, est complémentaire au plat et va confirmer votre sensation de satiété en fin de repas.

 

5 – Consommez des prébiotiques 

Votre microbiote se nourrit principalement de prébiotiques ! Ainsi, consommez en à fond ! Profitez des aliments qui en contiennent naturellement comme l’asperge, l’ail, les poireaux, les bananes, la pomme, le kéfir … Votre faune intestinale ira beaucoup mieux, vous aurez de l’énergie, vous vous sentirez bien ! Dîtes-vous que les prébiotiques chouchoutent vos intestins.

Laisser un commentaire

ESPACE PERSO