fbpx
Recette de gâteau au chocolat 100% sans beurre
25 octobre 2017
Les 5 cadeaux de Noël HappyBiote qui font du bien
11 décembre 2017

Le potiron, il a tout bon !

Depuis le mois d’octobre, il s’impose et colore les étals des marchés. Orangé, ocre, jaune, petit, moyen, rond, plat : ce cucurbitacée se décline en plusieurs nuances et plusieurs tailles. Il y en a même des bleues et des noires ! Et si une chose nous fait craquer dans ce légume (qui est en réalité un fruit), c’est son goût particulièrement doux et sucré ainsi que les mille et une possibilités qu’il offre en cuisine. Originaire des régions tropicales d’Amérique du Sud, on vous dit tout sur l’une des espèces de courges les plus consommées.

Citrouille, courge, potiron ?

Courge, potiron, potimarron, citrouille… Même Cendrillon n’y retrouverait pas son carrosse ! En réalité, le mot « courge » est le terme générique qui peut s’appliquer à toutes les variétés de cucurbitacées. Mais au quotidien, les termes citrouille, potiron, courge, butternut, etc., sont souvent confondus.

La première chose qui différencie la citrouille d’un potiron est la forme. La citrouille est de forme ronde et de couleur orangée quand le potiron sera, selon la variété, plus ou moins aplati, avec des coloris allant de l’orange rougeâtre au vert foncé. Mais un détail vous sauvera au moment de distinguer ces deux cousins : le pédoncule (la queue qui rattache le fruit à la tige porteuse) de la citrouille est dur tandis que celui du potiron est plus tendre et légèrement spongieux. Sa forme est cylindrique sur le haut et élargie à la base.

Le goût fait aussi toute la différence entre les deux. La pulpe du potiron possède un goût plus fin et plus sucré que celui de la citrouille dont la chair est plus filandreuse.

Les 4 espèces les plus connues

Au moment de remplir votre panier, vous pourrez choisir :

  • Les potirons classiques : gros fruit côtelé, orange ou rouge à la chair orangée et aqueuse
  • Les potimarrons : fruit en forme de poire, le plus souvent de couleur rouge brique. Il peut aussi être jaune, bleu ou vert. Sa chair jaune plus ou moins orange est farineuse et se rapproche du goût de la châtaigne.
  • Les giraumons : fruit en forme de « bonnet turc »
  • Les courges de Hubbard : fruit de forme oblongue

Du β-carotène, en veux-tu en voilà !

La carte d’identité du potiron a de quoi faire rêver. Très léger en calories et concentré en micronutriments, le potiron est riche en β-carotène. Une propriété qui fait de lui un aliment tout indiqué dans le cadre de la prévention des cancers ou des maladies cardio-vasculaires. Gorgé de manganèse, de fer et de cuivre, le potiron nous garantit de quoi passer l’hiver tout en douceur avec des défenses immunitaires renforcées.

Ce fruit-légume est également un formidable allié anticholestérol puisque les pectines contenues dans sa chair retardent le passage du sucre dans le sang. Ses fibres, renforcées par le mannitol (un sucre laxatif), en font par ailleurs un stimulant intestinal puissant.

Du côté de la peau, il n’y a pas que les carottes qui font dorer l’épiderme. Le potiron est l’un des légumes les mieux pourvus en vitamine A. Un atout qui participe de l’éclat de la peau !

A cuisinier en sucré comme en salé

Grâce à leur saveur sucrée, les potirons se cuisinent à toutes les sauces et se déclinent à tous les goûts. En soupes ou en veloutés, relevés de lait de coco, de viande ou poisson séchés, d’oignons, de châtaignes… En purées, gratins, tartes et tourtes, auxquels vous pouvez ajouter d’autres légumes d’hiver, du fromage de chèvre ou du parmesan. Le potiron est également idéal à farcir : lentilles, châtaignes, champignons, pignons de pins, noisettes, tofu… Sans oublier les déclinaisons en dessert, avec les tartes sucrées, les gâteaux, les gaufres, les confitures, voire même les glaces !

Tout est bon dans le potiron 

Les potirons ne sont pas avares en graines. Dorénavant, ne les jetez plus après la découpe ! Rincez-les, faites-les blanchir 5 minutes dans l’eau bouillante et égouttez-les avant de les faire griller à la poêle à sec, avec du sel et des épices, ou au four, de la même manière, pendant quelques minutes sous le grill. Un snack parait à ajouter à votre apéritif HappyBiote, ou à saupoudrer dans les salades, les plats ou sur les soupes et veloutés.

Le petit plus qui fait craquer

Composé à plus de 95 % d’eau, le potiron peut se conserver sans difficulté de six mois à un an dans un endroit tempéré et sec.

Envie de plus de recettes et d’en savoir davantage sur les aliments ? Rendez-vous ici.

Laisser un commentaire

ESPACE PERSO